Votre enfant éprouve des difficultés en français, particulièrement en écriture? Il a horreur d’écrire et rechigne à chaque production écrite? Un logiciel de soutien à l’écriture lui serait d’une grande aide! S’il a un diagnostic de trouble d’apprentissage, il y a droit. S’il n’en a pas, mais qu’il est en difficulté en écriture, on peut lui donner des mesures de soutien sans diagnostic pour lui permettre de vivre des réussites. Au cegep et à l’université, par contre, il devra avoir un diagnostic s’il veut pouvoir obtenir des mesures particulières.

Hey, mais nous sommes dans l’ère de la technologie! À quand remonte votre dernière utilisation du dictionnaire composé de feuilles de papier? Pourquoi les élèves ne sont-ils pas tous initiés aux correcteurs électroniques pour les utiliser dans leur quotidien comme on le fait nous-mêmes? Parce que nos écoles manquent de ressources et sont en retard là-dessus! Par contre, si vous faites l’école à la maison, profitez-en! Faites écrire votre enfant à l’ordinateur pour lui apprendre à utiliser les correcteurs. Il en existe deux qui sont conçus au Québec : Lexibar et Antidote.

  • Lexibar est un prédicteur de mots, un correcteur phonétique et orthographique et un lecteur synthétique pour la révision de la structure des phrases. Illustré et simple d’utilisation, il est bien adapté pour les jeunes élèves.
  • Antidote est utilisé dans tous les milieux scolaires et professionnels. Il est puissant et traite aussi l’anglais. Il corrige l’orthographe, les accords, la structure des phrases, le niveau de langage… C’est un outil extraordinaire pour enseigner la grammaire aux élèves en leur apprenant à réfléchir sur les erreurs soulignées. Il est plus long à maitriser et est moins adapté pour les jeunes élèves, mais on peut le mettre en place à partir de la 4e-5e année du primaire. L’élève sera alors efficace au secondaire.

Il est cependant important de bien encader l’élève pour qu’il prenne l’habitude de réfléchir avant d’acception une correction et non pas de prendre les corrections sans se poser de question. Les correcteurs sont loin d’être parfaits!

Attention aussi! On veut que l’écriture à l’ordinateur accélère la rédaction, pas qu’elle la ralentisse! Il faudra donc mettre l’accent sur l’apprentissage du clavier. Investissez dans l’achat d’un logiciel d’entrainement au clavier comme TapTouche (un autre logiciel québécois!). L’élève y apprend à écrire rapidement sans regarder les touches et s’entraine pour y arriver. TapTouche Garfield est tout indiqué pour les plus jeunes!

(Note : Seul le masculin est utilisé pour parler d’un élève, afin d’alléger le texte.)